ths1104

Mme Follette surfe sur la Google Wave

Posted in Internet, Social by ths1104 on 05/10/2009

Mme Follette [1] joue depuis le 30 septembre 2009 dans le bac à sable de Google Wave, projet visant à unifier les communications entre Facebook, Gmail, Gtalk, Wikipédia, Twitter, Google Docs, Blogs, etc. La nouvelle plateforme de Google permettra ainsi aux utilisateur de contrôler toute leur vie numérique dans une seule fenêtre de leur navigateur et ceci en temps réel.

Google Wave, Copyright Google Wave

Google Wave, Copyright Google Wave

Les frères Rasmussen, créateurs de Google Maps, sont à la base de ce nouveau concept :

” Dans Google Wave, vous créez une vague et y ajoutez des personnes. Quiconque sur la vague peut utiliser du texte, des photos, des gadgets, et même des flux d’autres sources sur le Web. Il peuvent répondre ou éditer la vague directement. […] Vous voyez presqu’instantanément sur votre écran ce que vos collaborateurs saisissent dans votre vague. Cela signifie que Google Wave est aussi bien adapté pour les messages instantanés que pour le contenu persistant; il permet à la fois la collaboration et la communication. Vous pouvez même rembobiner la vague et voir comment elle évolue

Les spécialistes sont plutôt enthousiastes [2] car GW est open source, s’appuie sur des standards bien définis (HTML5) et propose des APIs ouvertes.

Que permet concrêtement GW?

  • GW fonctionne comme une conversation mail ou MSN dans laquelle on pourrait éditer non seulement ses messages mais aussi les messages des autres participants de la vague. On peut donc corriger une information, ajouter une information et réorganiser la conversation en temps réel. Une option replay permet de rembobiner la conversation pour visualiser son évolution caractère par caractère.
  • Les vagues constituent donc des mini-réseaux sociaux dans le sens où elle permettent l’interaction en temps réel de plusieurs utilisateurs ; on devrait pouvoir en tirer profit de pour créer de nouveaux services et jeux.
  • Dans une vague, on pourra ajouter des personnes mais également des robots. Ceci peuvent fournir automatiquement des informations provenants d’autres sources comme des flux RSS ou effectuer des fonctions complexes comme corriger/traduire en temps réel les posts.
  • Le partage de fichier sera simplifié : un simple glisser-déposer permet d’inclure un fichier depuis le bureau à une vague et ainsi de le partager avec ses contacts. Les images sont organisées sous forme d’albums, les vidéos peuvent être lues dans la vague… GW apparaît comme un véritable outil de management de projet et de partage de fichier.

À noter que les iGoogle et OpenSocial gadgets peuvent être intégrés dans une vague qui peut elle-même être intégrée dans n’importe quel site ou blog. Google adopte ainsi la même stratégie que Facebook, proposant une plateforme puis laissant d’autres programmeurs développer des applications.

À terme, avec un peu/beaucoup/à la folie de travail encore, GW pourrait, grâce à sa flexibilité, permettre la très attendue interconnexion des réseaux sociaux !

Il va falloir encore patienter quelques mois pour que Google Wave soit accessible à tous. Apparement Mme Follette ne semble pas pressée de sortir de son bac à sable…

Notes

  1. Mr Bing n’a pas été invité en tant que testeur…😉
  2. Post de David Larlet sur BioloGeek
  3. Post de Ben Parr sur mashable
  4. Protocole de Google Wave
  5. Recevoir une invitation pour jouer dans le bac à sable

One Response

Subscribe to comments with RSS.

  1. ths1104 said, on 09/12/2009 at 03:30

    Qui veut une invitation ?


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: