ths1104

Allez le libre !

Posted in Linux by ths1104 on 23/10/2009

Grande nouvelle : je passe à Linux ! Fin de l’éternel dilemme XP/Vista, je peux même choisir ma distribution ! Le paradis quoi…

Après lecture assidue d’un comparatif [1] entre “les 4 acteurs Linux majeurs” que sont Fedora, Mandriva, OpenSUSE et Ubuntu ; j’opte pour Mandriva 2009.1 One avec le bureau KDE4. Ce qui a fait pencher la balance (ne pas chercher d’ordre logique ou préférentiel) :

Pourquoi un pingouin ?, Pas de Copyright (bonheur bonheur)!

Pourquoi un pingouin ?, Pas de Copyright (bonheur bonheur)!

  • Le bureau KDE4 pour lequel Mandriva a opté semble visuellement et ergonomiquement plus agréable que GNOME. Il paraît que “KDE4 change notre manière de voir le bureau”. Et moi je veux de la révolution dans mon écran !
  • La simplicité : Mandriva fournit les pilotes propriétaires pour certaines cartes graphiques et certaines cartes WiFi ce qui est non-négligeable. Possibilité de vérifier que le matériel est bien reconnu avant installation. Et puis, il y a un centre intégré de configuration du système. MCC qu’ils disent…
  • Openoffice, Gimp, Adobe FlashPlayer et Firefox sont présents dans la distribution Mandriva. Ça facilite les choses. Dommage pour le cousin Pidgin qui reste sur la banquise.
  • La dynamique (peut-être un peu “désorganisée”) de la communauté francophone Mandriva et son implication dans le domaine du libre. Allez le libre, wouééh !

Ma lecture était agrémentée de pleins de petits graphiques tout sympa qui visaient à comparer les distributions, mais soyons honnêtes, avec ce que j’en fais pour le moment, un milliardième de seconde en plus ou en moins au démarrage… on s’en carre comme de l’an 40 comme disait Charles Martel [2].

Je commence tout de même par installer Mandriva sur un disque dur externe USB, çà me permettra de rester connecté en cas de problème d’installation.

I’m poor lonesome cowboy …

Notes

  1. The Best of LINUX, Testez les forces de 4 acteurs Linux majeurs.
  2. Origine de l’expression : “S’en moquer comme de l’an 40“.
Advertisements

Séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Jackson

Posted in Internet, Mathematics, Social by ths1104 on 17/10/2009

Y a-t-il un point commun entre le tremblement de terre de mai dernier ressenti en Alsace-Lorraine et la mort de Mickael Jackson ?

Le 5 mai 2009, un tremblement de terre de magnitude 4.3 sur l’échelle de Richter a secoué le sud de l’Allemagne et a été ressenti en Suisse et en France. L’épicentre se trouvait dans la région de Kleinstadt Kandern (Baden-Württemberg).

Le 25 juin, peu après que le site TMZ ait diffusé l’information de la mort de Michael Jackson, des millions de personnes ont tapé « Michael Jackson » sur leur moteur de recherche. Le Los Angeles Times a alors enregistré 2,3 millions de visiteurs en l’espace d’une heure seulement. Les serveurs de Google ont interprété cette activité comme une attaque massive et ont renvoyé une page d’erreur. Wikipédia battait son record de fréquentation depuis sa création [5] tandis que Twitter a perdait ses serveurs [1] !

D’après le Larousse en ligne :

Séisme (grec seismos)

  1. Mouvement brusque ou secousse de l’écorce terrestre, produit à une certaine profondeur, à partir d’un épicentre.
  2. Énorme bouleversement de l’ordre des choses : Un séisme électoral.

Du point de vue linguistique, on peut donc parler dans les deux cas de séisme. Mais la mort de Michael Jackson n’a sûrement pas été enregistrée par un sismographe classique (à moins que tout le monde ait sauté en même temps à pieds joints en criant : “Oh non zut!”).

Or les sismologues du CSEM ont trouvé un nouveau jouet : le Web. Partant de la constatation que les internautes ressentant un tremblement de terre se précipitent sur l’ordinateur le plus proche pour en savoir plus, l’analyse du nombre de connections au site internet du Centre sismologique euro-méditerranéen permet de repérer très vite un séisme, de le localiser et même d’avoir une idée des dégâts occasionnés [2] !

Google insight permet de le vérifier. Les recherches “tremblement de terre” pour la France et “Erdbeben” pour l’Allemagne ont renvoyé un profil de recherche semblable pour mai 2009 :

Évolution de l'intérêt pour la recherche "tremblement de terre" en mai 2009, Copyright Google insights

Évolution de l'intérêt pour la recherche "tremblement de terre" en mai 2009, Copyright Google insights

Le pic d’intérêt pour “tremblement de terre” correspond effectivement au 5 mai, date du séisme. L’affichage du volume de recherche par région permet même de situer les régions qui ont le plus ressenti les secousses, à l’est de la France et au sud-est de l’Allemagne :

Volume de recherche par région pour "tremblement de terre" le 5 mai 2009, Copyright Google insights

Volume de recherche par région pour "tremblement de terre" le 5 mai 2009, Copyright Google insights

Si Google insights donnait le volume de recherche par département, on pourrait peut-être situer plus précisément l’épicentre (point rouge).

Là ou les choses deviennent vraiment intéressante, c’est que l’évolution de l’intérêt pour la recherche “michael jackson” aux États-Unis, en France, en Chine et au Brésil en juin 2009 montre que le sismomètre Google insights a aussi détecté le séisme Michael Jackson du 25 juin !

Évolution de l'intérêt pour la recherche "michael jackson" en juin 2009, Copyright Google insights

Évolution de l'intérêt pour la recherche "michael jackson" en juin 2009, Copyright Google insights

Des statistiques à l’échelle de la seconde auraient certainement pu permettre de déterminer le lieu où est mort Michael Jackson… À l’échelle de la journée on peut tout de même faire quelques remarques intéressantes.

Le premier pic correspond à l’annonce de la mort de Michael Jackson, le second correspond à la cérémonie rendue en son hommage le 7 juillet  dans le stade couvert Staples Center de Los Angeles.

Les États-Unis ont réagit en premier à l’annonce. Cependant MJ est décédé le 25 juin à 14h26 heure de Los Angeles, soit 23h30 heure française. Il est donc normal que la France ait réagit seulement le lendemain. Quant à la Chine, ils étaient déjà le 26 à ce moment là. Par contre le Brésil n’a pas d’excuse puisqu’il se trouve sur le même fuseau horaire que la côte est des États-Unis et a donc reçu la nouvelle en début de soirée. Je ne peut m’empêcher de suggérer que ceci illustre la distance à l’épicentre en relation à la vitesse de transfert de l’information.

Chaque point du graphique indique la quantité de recherches ayant été effectuées pour un terme donné normalisées grâce à la prise en compte du trafic total de chaque région [3] puis divisé par le point le plus élevé et enfin multiplié par 100 [4]. Donc dans notre cas, le classement du pays le plus intéressé au moins intéressé par la recherche “michael jackson” est : États-Unis, France, Brésil, Chine. Ce classement correspond à l’image que l’on se fait de la popularité de Michael Jackson dans le monde : il est plus populaire aux États-Unis qu’au Brésil ou en Chine. L’amplitude relative du séisme enregistré ici semble donc traduire la distance culturelle entre les pays, donnée qu’aucun autre système de mesure ne fournit !

Il faut cependant admettre que d’autre critères sont à prendre en considération car le résultat de la comparaison entre les États-Unis et le Nicaragua montre que Mickael Jackson serait plus populaire au Nicaragua qu’au États-Unis :

Évolution de l'intérêt pour la recherche "michael jackson" en juin 2009, Copyright Google insights

Évolution de l'intérêt pour la recherche "michael jackson" en juin 2009, Copyright Google insights

On pourrait penser que le fan club nicaraguayen de Michael Jackson est très actif si l’on ne vérifiait pas que ce résultat est sensiblement le même pour nombre de pays en développement… Peut-on alors expliquer cela par le manque d’accès à une information variée dans les pays en développement ? Là où l’informatique est encore peu utilisé pour travailler et où les connections internet sont souvent lentes, l’utilisation d’Internet resterait centrée sur l’actualité internationale.

En tout cas, la mort de Filip des 2be3 mi-septembre est loin d’avoir provoqué un tel séisme médiatique ; il n’atteint même pas 1 sur l’échelle de Jackson.

Notes

  1. Séisme sur le web après la mort de Michael Jackson
  2. Un nouvel outil transforme les internautes en sismologues
  3. Les données sont-elles normalisées?, centre d’aide de Google insight
  4. Comment les données sont-elles mises à l’échelle ?, centre d’aide de Google insight
  5. The king of the Wikipedia traffic

Demi-excuses

Posted in Internet, Social by ths1104 on 14/10/2009

Les statistiques de wordpress.com permettent de savoir quels sont les termes qui depuis un moteur de recherche ont généré du trafic vers ce blog. Mon premier visiteur vient probablement de Google [1] et cherchait “image de poule”.

Si l’on fait la recherche “image de poule”, c’est que l’on cherche sans doute une image de … poule. Bien qu’il soit plus rapide d’utiliser Google image (et de taper directement “poule”), mon visiteur n’est pas passé par là puisque l’image de La demi-poule et l’oeuf ne fait pas partie des 885 images renvoyées par “image de poule” …

Par contre cette même recherche dans Google web renvoie à la 16ème page de résultat vers ce blog. Mon visiteur a donc parcouru 16 pages de résultats avant de tomber finalement sur une “image de demi-poule”! Toutes mes excuses, je vous dois donc une demi-poule. La voilà :

Comment une demie poule peut-elle pondre?, Copyright Nicole Fodale

Autre demi-poule, Copyright Nicole Fodale

Notes

  1. Baromètre des moteurs – Août 2009
  2. ths1104 est le troisième résultat de la recherche “demi-poule” dans Google web!
  3. Image de l’autre demi-poule modifiée à partir du travail de Nicole Fodale
  4. Demie poule ou demi-poule ?
%d bloggers like this: